Notions essentielles

La Force Vitale


La force vitale, autrement dit la force de vie qui nous anime, le Qi comme on l'appelle en médecine chinoise : c'est elle qui donne l'élan de vie et la capacité à se défendre contre les agressions. Sur le plan physique on peut dire qu'elle rejoint la notion de fatigue, mais la force vitale c'est aussi l'énergie psychique, la force morale, la motivation.

Durant la cure de naturopathie, je m'attache toujours à ce que ces deux forces soient présentes afin de rendre le travail efficace et durable.

Le Terrain


Il existe une notion essentielle commune à de nombreuses thérapies dites holistiques : celle du terrain. Vous êtes comme un jardin où germeront les bonnes comme les mauvaises graines. Pour ceux qui ont déjà jardiné, on ne cultive pas ce qu'on veut n'importe où, ni n'importe comment. Il s'agit encore d'équilibre. Le terrain physique ou moral selon sa constitution donnera naissance à des forces ou des faiblesses. Là aussi, mon travail consiste à les identifier et à vous donner les moyens de les préserver ou de les corriger.

L'équilibre Acido-Basique


L'ensemble de nos cellules, de nos organes, baignent dans des liquides : le milieu. Ni trop acide, ni trop alcalin, ce milieu tend à rester équilibré pour assurer le fonctionnement de nos cellules. En effet, certaines réactions chimiques ne peuvent se faire qu'à cette condition.

Que l'on soit en bonne santé ou non, on produit naturellement des acides : pour digérer, pour faire fonctionner les muscles, gérer des stress passagers, etc... Ces acides sont ensuite éliminés pour rétablir l'équilibre du milieu. Les acides sont principalement éliminés par les reins, les poumons et la peau. Il arrive aussi que le corps puise dans les réserves minérales pour maintenir cet équilibre.

Aujourd'hui on parle beaucoup de l'acidité du corps. Soit les sources d'acidité sont trop importantes, soit les capacités d'élimination sont insuffisantes. Du point de vue de l'alimentation, de nos jours on consomme surtout des produits d'origine animale et des céréales. Or les deux sont à l'origine d'une production d'acides lors de leur digestion. A cela on peut ajouter une consommation accrue de sucres et de médicaments, responsables eux aussi de la modification du milieu.

Une autre source d'acidité en forte croissance est le stress.

Comme vous l'avez compris les acides doivent être éliminés pour ne pas provoquer l'intoxication. Une eau de bonne qualité permettra aux reins de les évacuer par les urines. Une bonne respiration oxygènera les cellules, de même que l'exercice physique qui va favoriser le déstockage des toxines et faire circuler le sang plus fréquemment dans les organes d'élimination.

Si l'acidité reste importante dans le corps, le milieu devient toxique pour le corps et des troubles peuvent apparaître en particulier des problèmes métaboliques (certains échanges étant rendus difficiles), des inflammations diverses (voies respiratoires, articulations, troubles de circulation...), une déminéralisation (carences, trame osseuse, problèmes de peau...)

Pour avoir une meilleure estimation de l'acidité du corps, on la mesure à l'aide de bandelette de papier PH que l'on trouve en pharmacie ou en boutique diététique. On peut aussi avoir recours à l'iridologie.